Elena Prokina

Opéra Singer

Elena Prokina

Opéra Singer

l Lombardi

Verdi

Giselda

I Lombardi Verdi

“La soprane ukrainienne Elena Prokina déploie sa voix ronde et généreuse dans Giselda. Consciente des proportions du théâtre de Zürich, elle prend garde à ne pas se laisser entraîner par ses moyens vocaux et chante à mi-voix le "Salve Maria-di grazie il petto" (acte I, sc2) ainsi que "Oh madre, dal cielo soccri al moi pianto" (acte II, sc3). Ces merveilleuses prières perdent toute émotion - le seul chant "piano" visant à traduire la sensibilité du personnage- et engendrent même une certaine monotonie par leur manque de couleur, de relief . La furie blasphématoire de la grande scène "No!no!giusta causa non è d’Iddio" permet à Giselda d’aller jusqu’au bout de ses passions, de même que la fougueuse cabalette "Qual prodigio" . On regrettera toutefois une expressivité dramatique excessive qui masque l’esthétique belcantiste de ces airs.”

Laurence Varga: Retour de Croisade https://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=630